Catherine Pierrat, Psychologue à Aix, Luynes

220 avenue André Chamson 13080 Aix-en-Provence (Luynes)

Psychologue Aix-en-Provence

Il ne se sépare jamais de son doudou

S’il l’ou­blie ou ne l’a pas pour dor­mir, c’est la ca­ta ! Même la jour­née, lors­qu’il joue, il a du mal à s’en sé­pa­rer. Mais pour­quoi est-il si im­por­tant pour lui ?

Peu im­porte qu’il soit sale ou dé­chi­ré. An­toine adore ca­jo­ler, mâ­chon­ner ou su­ço­ter son lion en pe­luche. Et pas qu’à la mai­son ! De­puis qu’il est tout pe­tit, il traîne son com­pa­gnon par­tout où il va. Sauf que main­te­nant, ce n’est plus un bé­bé. Et ses pa­rents ne le sentent tou­jours pas prêt à s’en pas­ser.

«Vers 6-8 mois, l’en­fant com­mence non seule­ment à com­prendre qu’il est une per­sonne à part en­tière – et non un pro­lon­ge­ment de ses pa­rents –, mais éga­le­ment à res­sen­tir l’an­goisse de sé­pa­ra­tion», rap­pelle Ca­the­rine Pier­rat, psy­cho­logue spé­cia­li­sée dans la sphère fa­mi­liale à Nice [et Aix-en-Provence]. Grâce à sa tex­ture et son odeur fa­mi­lières, le doudou lui per­met alors de se ras­su­rer tout en pre­nant de l’au­to­no­mie. « Il l’aide à faire le lien entre le connu – sa mai­son, sa fa­mille, sa ma­man, son pa­pa – et l’in­con­nu –, c’est-à-dire le monde ex­té­rieur – », ex­plique la psy­cho­logue. « C’est ce que l’on ap­pelle un ob­jet tran­si­tion­nel. » Mais inu­tile de s’alar­mer s’il conti­nue à s’ac­cro­cher à son doudou un peu plus long­temps que pré­vu! «En règle gé­né­rale, la sé­pa­ra­tion s’ef­fec­tue lors de l’en­trée à l’école ma­ter­nelle, quand l’en­fant maî­trise suf­fi­sam­ment le lan­gage pour ex­pri­mer ses émo­tions», re­marque Ca­the­rine Pier­rat. «Mais ce n’est pas une vé­ri­té ab­so­lue. Se­lon le ca­rac­tère et l’his­toire de cha­cun, cette étape peut prendre plus ou moins de temps… » On n’es­saie sur­tout pas de for­cer les choses, car dès que le bam­bin n’en éprou­ve­ra plus le be­soin et se sen­ti­ra en confiance, il fi­ni­ra par lâ­cher son fi­dèle com­pa­gnon.

Laisser un commentaire

Top

Catherine Pierrat, psychologue pour enfant, adolescent, adulte et couple à Aix-en-Provence.

220 avenue André Chamson 13080 Aix-en-Provence, Luynes

+33 6 22 78 56 20